Venez incarner un maître possédant un neko, ou un neko au service de son maître, sur l'île des Tanuki !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Il pleut il pleut bergèrheu ♫♪ [PV: Mélodie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aléna M. Zaleska

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 09/07/2013

MessageSujet: Il pleut il pleut bergèrheu ♫♪ [PV: Mélodie]   Mer 17 Juil - 13:30


    ♦  Il pleut il pleut bergèrheu ♫♪
    C’est jour de pluie et la jeunefille a oublier son pain. Elle affronte donc les éléments avant de se retrouver dans une église pour s’abriter de la pluie
    « Feat. Mélodia Apala»

    Des bruits de pas résonnent dans les ruelles de la ville. Des pas que se hâtent, à qui peuvent-ils bien appartenir. Tout est mouillé dehors, les toitures et les ruelles, les trottoirs et les voitures. Les gouttes de pluies s’écrasent sur le sol éclaboussant autour d’elle. Les passants évitent soigneusement les flaques d’eau, bien à l’abri sous leurs grands parapluies colorés. C’est une chorégraphie assez burlesque qui se dévoile devant les yeux amusés d’Aléna. Les femmes en talon aiguille prennent garde à ne pas mouiller leurs robes trop courtes. Les hommes en parfait gentleman las abrites sous leurs veste ou leurs parapluie et tout le monde se dépêche de rentrer à la maison. Dans les café, les barmen rentre les chaises et les tables des terrasses, plus personne n’ose sortir. Et c’est une grosse vague d’eau qui détrempe Aléna. En plus de ne pas avoir pris de parapluie, une voiture viens de longer le trottoir en roulant dans une flaque d’eau, déversant sur la jeune fille quelque litre d’eau. Elle grommela et prit la direction de la boulangerie. La pluie n’était pas plus forte que cela, mais il fallait se dépêcher, profiter de l’accalmie pour acheter son pain et rentrer chez elle pour manger. Et non se faire doucher. De plus qu’elle eut déjà pris un bain quelques minutes plus tôt.

    Entrant dans la boulangerie la jeune fille essora ses cheveux sur le tapis de l’entrée, sa chemise blanche était collée à sa peau et elle semblait effarouchée. Ses longs cheveux noirs regroupés en paquets collaient à son visage blanc en y marquant le contraste. Le maquillage noir de ses yeux avait coulé mais elle s’en fichait pas mal. Elle savait qu’elle faisait très certainement peur, mais tant qu’elle avait son pain cela n’avait pas la moindre importance à ses yeux. Elle tapa ensuite ses pieds à l’entrée, une paire de Dr martins cerise elles aussi trempées… Il n’y a rien de plus désagréable que d’être mouillés dans ses chaussures… S’approchant de la boulangère qui la regardait avec un air méchant elle demanda une baguette en lui tendant de la monnaie. L’odeur du pain blanc et chaud lui ouvris à nouveau l’appétit elle acheta également un pain aux haricots qu’elle mangera sur le chemin. Emballant sa baguette dans un sac plastique, elle sortit de la boulangerie toujours en se hâtant. Mais, par chance (ou pas) la pluie avait doublé d’intensité. C’était maintenant un rideau humide qui s’abattait sur la ville. Pressant son précieux pain contre elle, Aléna se décida d’aller vers le lieux où elle pouvait s’abriter le plus proche, soit… L’église.

    La soirée approchais à sa fin, il ferait bientôt nuit mais la jeune femme ne pouvait pas rentrer de suite chez elle, elle trottina jusqu’à l’église pour s’y habiter. Hésitant, elle entra dans le bâtiment en soupirant. Elle n’avait jamais aimé les églises mais sa mère lui a toujours dit qu’elles y accueillaient n’importe quel voyageur. Le prêtre y priait. Très doucement elle prit place sur un banc en soupirant. Elle détestait vraiment ces lieux… Si calme si grands si… mystique ? Elle observait l’homme d’église et attendait que la pluie ce calme. Il n’y avait pas qu’elle dans la maison du seigneur, il y avait aussi plusieurs hommes et femmes, là pour prier ou s’abriter tout comme elle. Peut être y ferait-elle une rencontre intéressante. En attendant, elle avait faim. Discrètement elle ouvrit son pain aux haricots pour commencer à le manger et calmer son ventre grondant.


Dernière édition par Aléna M. Zaleska le Ven 19 Juil - 12:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélodie Apala

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 14/06/2013

Feuille de personnage
Hybride de: : L'odieuse Aoi
Maître de: : Moi? Maître et pis quoi enore!
Situation professionnelle:: Bah esclave quoi,jouet

MessageSujet: Re: Il pleut il pleut bergèrheu ♫♪ [PV: Mélodie]   Mer 17 Juil - 14:06

Comme chaque mardi soir je fuguais de chez ma maîtresse, comme chaque mardi soir je passais la nuit dehors et je vadrouillais jusqu'à ce que l'heure de rentrer sonne, l'heure ou ma maîtresse rentre de ses rendez vous. Je dois avouer que pour une fois, j'hésitais à sortir. Dehors la pluie fracassait le sol. Mais ces sortie sont tellement importantes à mes yeux que je m'arma de courage et sorti par la fenètre.

Rapidement ma chemise et mon volant fus trempé. Mes oreilles ne cessait de bouger,sensible à chaque gouttes tombant dessus. Ma queue fouettait l'air pour tenter de se sécher.je voyais les gens fuir s'abriter. Les rues furent rapidement vident. Mon ventre qui gargouillait violemment était le seul bruit bien bruyant. Je passe devant une boulangerie , l'odeur des pâtisserie me fais me lécher les crocs et hurler mon ventre de plus belle. Je ne pouvais pas voler. Ma faim devrait attendre.

Je continua ma marche. D'un coup je sentis le vent et le froids envahir mon corps. Je devais m'abriter et vite! Mon regard félin jaune s'arrêta devant l'église: dedant je pouvait m'abriter. Bon d'accord c'est pour les humains mais pas le temps de réfléchir je ne tiendrais pas plus longtemps dans le froid.

Je cours vers l'entrée, ma clochette accrochée à mon collier lâchais des petits bruits. Enfin devant la porte, j'entre doucement, je ne pensais pas voir autant d'humain. Il fallait que je reste calme. Je devais cacher mon identité d'hybride. Je me glisse sur un banc à l'ombre. Qu'elle fus ma surprise lorsque je percuta une femme aussi assise dans l'ombre juste à côté de moi! Sur le coups j'applati mes oreilles. Je recule doucement laissant ma queue se balancer doucement. Que dire? Si elle me dénonce dieu sait ou je vais finir ! Je m'accroupi juste devant le banc par terre. Tapant ma tête sur l'arrière de celui du devant et je bégaye :

- Je vous en prie ne dîte rien, je sais que je ne devrais pas être là! Je ferais ce que vous voudrez !

Je la fixais de mes yeux jaune, elle m'effrayait mais je devais garder mon calme.


HRP: scuse pour la longueur pas facile avec un portable XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aléna M. Zaleska

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 09/07/2013

MessageSujet: Re: Il pleut il pleut bergèrheu ♫♪ [PV: Mélodie]   Ven 19 Juil - 11:47


    ♦ Il pleut il pleut bergèrheu ♫♪
    C’est jour de pluie et la jeunefille a oublier son pain. Elle affronte donc les éléments avant de se retrouver dans une église pour s’abriter de la pluie
    « Feat. Mélodia Apala»

    La pompe funèbre écoutait d’une oreille inattentive l’homme parlant devant elle, il disait que ce monument était très beau et qu’il en admirait les constructeurs. Aléna gloussa légèrement, elle se fichait pas mal du tas de pierres autour d’elle, simplement qu’il la protégeait de la pluie. Elle laissait égoutter ses cheveux sur le bois ciré du banc. Elle soupira soudainement, légèrement fatiguée elle commença à s’endormir. Ses paupières étaient lourdes et elle s’assoupissait jusqu’à ce que quelque chose la percute, la réveillant. Et réveiller Aléna n’est jamais une bonne chose. Soupirant elle allait donner un coup à son agresseur avant de s’arrêter net. La jeune pompe funèbre était certes froide mais pas dénudée de sentiments. Elle s’arrêta net dans son geste regardant la jeune fille étonnée.
    Elle avait de grandes oreilles noires plaquées sur sa tête et une queue féline. Il n’en fallut pas moins pour intriguer la jeune fille. L’homme qu’elle avait percuté allait se retourner, avant que cela ne soit fait elle laissa tomber sa veste sur la tête de la jeune hybride et se pencha en avant comme pour ramasser quelque chose. Mimant d’être gênée elle se recula légèrement.

    « Excusez-moi monsieur… J…Je…Je ne voulais pas, je suis vraiment désolée »

    Regardant le sol elle arrivait même à rougir. Souriant et ne posant pas plus de question l’homme se retourna. Aléna tendis doucement sa main à la petite hybride. Elle voulait simplement l’aider à se relever. Son regard sombre était posé sur la jeune fille et Aléna ne semblait rien éprouver, ni pitié ni attendrissement, ni haine ni dégout, neutre comme à son habitude, elle cherchait simplement à l'aider à se relever. Avec la capuche sur la tête (capuche que cette tête en l’air d’Aléna avait oublié de mettre) la petite hybride pouvait se montrer, l’on ne verrait pas ses attributs animaux.

    « Je ne dirais rien à condition que tu me raconte tout. Qu’est-ce que tu fais là ? Pourquoi es-tu sortie sous la pluie ? »

    Fouillant dans son sac plastique Aléna découpa un morceau de pain encore tiède entre ses doigts et le lui tendis. Toujours aussi neutre et impassible. Elle ne laissait pas montrer ce qui lui passait en tête et ne voulait pas montrer quoi que ce soit en réalité. Elle sortit son téléphone portable pour commencer à envoyer un texto. Cherchant son frère dans son répertoire.

    « Mon frère vas venir me chercher en voiture, on te prendra au passage et on te déposera chez ton maître ou ta maîtresse, où habite il ou elle ? »

    La demoiselle n’était pas du genre à s’encombrer avec des invités incongrus, elle n’était pas non plus de genre à chercher midi à quatorze heures et n’avait en tête que l’option « ramener l’hybride chez elle » Pas qu’elle n’appréciait pas les hybrides, mais elle n’appréciait personne d’autre que son frère. Et elle voulait simplement rentrer chez elle et manger un de ces bons petits plats qu’avait cuisiné son frère. Rangeant à nouveau son téléphone dans sa poche elle attarda son regard sur la jeune hybride.

    « Tu dois avoir faim dis-moi… »

    Pour la première fois, ce qui semblait être un léger sourire apparut sur le visage sombre de la demoiselle, elle tapota le banc à côté d’elle.

    « Personne ne vois ce que tu es, assied toi donc »

    Il était rare qu’Aléna fasse preuve de gentillesse, mais cela pouvait lui arriver, elle aimait l’idée d’être seul dans sa grotte et loin de tout le monde, son frère était pareil et ils vivaient très bien tous les deux.

[HRP]désolée je me suis endormie en tapant ton RP je ne pouvais le poser à mon reveil car il se serait résumé à « fgrgfffffffffffffffffffffffffffffffffffggggggggggggghhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhfffffffffffff » sur une 40 aines de lignes, bref. Tu vois le genre, j’espère que ma réponse te plaira ! [ /HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélodie Apala

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 14/06/2013

Feuille de personnage
Hybride de: : L'odieuse Aoi
Maître de: : Moi? Maître et pis quoi enore!
Situation professionnelle:: Bah esclave quoi,jouet

MessageSujet: Re: Il pleut il pleut bergèrheu ♫♪ [PV: Mélodie]   Sam 20 Juil - 10:46

Je fixais ma "victime" d'un regard apeuré. Après avoir nousculé un homme à côté d'elle, elle se retourna la main levée prête à me frapper. Je ferma les yeux prête à ressevoir le coups. Mais je ressus simplement une veste sur ma figure. Je pus juste entendre la jeune femme parler à celui qu'elle à bousculée après moi:

« Excusez-moi monsieur… J…Je…Je ne voulais pas, je suis vraiment désolée »

Juste après je releva ma capuche légèrement pour voir devant moi, ma sauveuse. Elle me tendit la main en éprouvant aucun sentiment du regard envers moi. Je la regarda et j'hésita à me lever.


« Je ne dirais rien à condition que tu me raconte tout. Qu’est-ce que tu fais là ? Pourquoi es-tu sortie sous la pluie ? »


Je la fixa d'un regard un peu paniqué. En effet je ne voulais pas lui dire que j'avais fuguer mais je ne pouvais pas refuser ni mentir.sans plus attendre je la vois sortir du paon de son sac, elle m'en tendit un morceau que j'hésite une nouvelle fois à prendre. Elle prit son portable et trafiqua dessus avant de dire:

« Mon frère vas venir me chercher en voiture, on te prendra au passage et on te déposera chez ton maître ou ta maîtresse, où habite il ou elle ? »


Ma parole je ne peux pas rentrer chez ma maîtresse elle n'est pas là et il est probable que les serviteurs me dénonce!

« Tu dois avoir faim dis-moi… »

Oh que oui je mourrais de faim mais je n'osais pas prendre le morceau pour une raison XY. Elle me sourit ce qui m'étonna et tapota le banc:

« Personne ne vois ce que tu es, assied toi donc »

Je ne pus qu'hocher la tête et m'asseoir.  Je la regarda et je pris le pain en la remerciant :



Je croqua dans le pain comme un lion sur un steak et j'avais le tous rapidement. Heureuse je lâcha un léger ronronnement que seul elle et moi purent entendre. Je lui sourit dévoilant mes crocs Félicien assez auguisé :

- Excuser moi pour se bruit. Et merci pour ce que vous avez fait. Je suis ici car je mourrais de froid dehors et que si je restais à l'extérieur je mourrerais de froid véritablement. Je suis sortie sous la pluie car... Comment dire... Lorsque ma maîtresse s'absente je fugue pour voir autre chose et je reviens lorsqu'elle revient. Là il pleuvait mais je voulais sortir quand même et je me suis misé dans ce pétrin.

Je pris une pose en la regardant puis je baissa un peux la tête, honteuse d'avoir déssobéit à ma maîtresse puis je soupira

- Vous ètes très gentil mais je ne peux accepter. Ma maîtresse ne rentre que demain soir et je ne peux tenter de rentrer si longtemps avant qu'elle rentre car les serviteur me verrons et il diront à ma maîtresse et après.... Je n'ose pas vous dire ce qu'elle va me faire. Si je rentre après qu'elle soit rentrer elle va croire que je me baladais dans la maison et les serviteur sont trop occuper pour me voir.

Je baissa plus la tête et je soupira doucement. Je ne savais pas quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aléna M. Zaleska

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 09/07/2013

MessageSujet: Re: Il pleut il pleut bergèrheu ♫♪ [PV: Mélodie]   Sam 20 Juil - 21:49


    ♦  Il pleut il pleut bergèrheu ♫♪
    C’est jour de pluie et la jeunefille a oublier son pain. Elle affronte donc les éléments avant de se retrouver dans une église pour s’abriter de la pluie
    « Feat. Mélodia Apala»

    Aléna planta son regard noir dans celui de la jeune fille aux oreilles animales. Elle attendait la réponse de son frère qui ne tarda pas à arriver. Il venait les chercher toutes les deux dans cinq minutes. Aléna aurait très bien pu prendre la voiture mais elle avait eu envie de marcher ce soir-là… Emory allait encore lui faire la réflexion de sa sottise. Elle prit un bout de pain pour elle en écoutant parler la jeune hybride. La petite faisait donc une fugue… Il ne manquait plus que ça… Elle allait devoir l’héberger… Soupirant elle mangea son pain, c’est quand son frère fit sonner le klaxon de la voiture qu’elle se leva toujours avec la même nonchalance.

    « Allez viens manger quelque chose de chaud et mettre des vêtements secs… »

    Elle se dirigea vers la sortie pour aller rejoindre son frère, suivit ou non par la petite hybride. Elle se demandait pourquoi la demoiselle avait fugué, sa maîtresse était-elle si odieuse que cela ? Baissant la tête sous la pluie elle trottina jusqu’à la voiture qui l’attendait. Elle passa sa tête aux carreaux que son frère avait ouverts, lui souriant affectueusement. Pour la première fois, l’on pouvait voir un éclaire de douceur dans ses yeux, elle posa sa main humide sur la joue du jeune homme. Et ce fut un geste de douceur. Le premier qu’elle fut capable de donner depuis sa rencontre avec l’hybride.
    Elle ouvrit la porte à la jeune fille en soupirant sans vraiment la regarder, puis, d’un geste elle lui montra de rentrer. Elle n’allait pas pouvoir l’amener chez sa maîtresse et elle ne savait pas vraiment quoi en faire, mais il allait falloir faire avec…

    « Rentre, on va chez moi, je te trouverais des vêtements dans les miens et tu auras à manger. »

    Elle laissa l’hybride fermer la porte derrière elle et monta à côté de son frère. Le jeune homme ne disait rien, il était aussi silencieux qu’une des tombes et aussi impassible qu’un mort. Les seuls regards qu’il jetait était des regards doux et chaleureux… Mais il faisait comme si l’hybride n’était pas là.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélodie Apala

avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 14/06/2013

Feuille de personnage
Hybride de: : L'odieuse Aoi
Maître de: : Moi? Maître et pis quoi enore!
Situation professionnelle:: Bah esclave quoi,jouet

MessageSujet: Re: Il pleut il pleut bergèrheu ♫♪ [PV: Mélodie]   Dim 21 Juil - 9:43

Alors que je finissais de raconter mon récis, un bruit retentis.Il me fis sursauter et sortir les griffes.
Mais apparement, les bruit était pour la jeune femme que j'avais bousculée. Elle se leva d'un coup. Je m'apprêta à lui rendre sa veste, la remercier et lui dire aurevoir quand,soudainement, elle me dis :

« Allez viens manger quelque chose de chaud et mettre des vêtements secs… »


Je ne savais pas quoi répondre. De suite je fus touchée. Je me retins le plus fort possible pour ne pas ronronner et agitée ma longue queue de panthère. Ne sachant pas quoi lui répondre, je lui adressa u sourire des plus soulagée, dévoilant devant elle des crocs félins aigusés, les crocs d'une panthère.

D'un coups je la vis prendre la direction de la porte. Je m'empressa de la suivre de derrière, ne sachant pas quoi faire. Dès que je fus dehors, j'enleva la veste et je me secoua. Enfin je retrouvais mes oreilles et ma queue de panthère noire! je ronronna doucement de soulagement et je continuais à avancer. La jeune femme était penchée vers un jeune homme,son frère probablement. Il était dans ces machines que l'ont appele voiture. Je dois vous avouer que j'ai un trouille bleue de ces engins à roues. Mais je ne voulais pas décevoir la jeune femme ni mourir de froid. Alors je m'approcha plus doucement en attendant. La fille m'ouvrit finalement la porte en soupirant. Je baissa les oreilles par réflex et j'entra malgré ma trouille bleue.

« Rentre, on va chez moi, je te trouverais des vêtements dans les miens et tu auras à manger. »

Je finis doucement par rentrer ma queue et, comme elle me l'a demandé, je ferme la porte.

*reste calme tous ira bien. ces machines sont sécurisées.*


Je regarde ensuite tant bien que mal le frère de la femme. Il avait un air aussi flippant qu'elle. Mais on percevait facilement une touche de grande gentillesse qu'il n'offre qu'a sa sœur en dirait.
Je resta là. à regarder la route. Il n'y avait pas un bruit. Ce qui ne me rassurait pas. En plus je suis claustrophobe. Je détèste être enfermer. Je me retenais comme je pouvais pour ne pas ouvrir la porte et feuler à tue tête. Après un petit moment à tenter de me détendre la voiture se stoppa. Je vis les deux humains sortir et je sortis à mon tour toujours intimidée.

La lumière devant nous nous montrait enfin mieux chaque visage. Je pus admirer ceux des du frère et sœur. ils étaient étrangement très ressemblant! Je les épillait en bougeant mes oreilles.
Puis je sentis l'eau me collée la peau. ma queue bougeait pour faire partir l'eau et, par simple réflex je me secoua comme un animal pour se sécher. Je trempa évidement, le deux humains à coté de moi devant la voiture. je m'affola et je bagaya

- Je...Je suis désolée... c'est un réflex pour moi de faire ça....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il pleut il pleut bergèrheu ♫♪ [PV: Mélodie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il pleut il pleut bergèrheu ♫♪ [PV: Mélodie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il pleut ! Il pleut ! Bergèèèèère [Flashback][Bard]
» [Terminé]Il pleut, il pleut bergère... ♪ [Pv : Elena]
» Il pleut dedans, restons dehors ! Euh, non attends...
» Je suis heureux quand il pleut [Terminé]
» Roy Mustang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Eglise-
Sauter vers: