Venez incarner un maître possédant un neko, ou un neko au service de son maître, sur l'île des Tanuki !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Trop de clim tue la clim... (Pv Alessandro)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Trop de clim tue la clim... (Pv Alessandro)   Mar 30 Juil - 18:38

Je sorti de mon semi sommeil et ouvrit les yeux en entendant un son étrange, la première chose que je remarquait c'est qu'il faisait toujours nuit et toujours aussi froid. Il pourrait pas mettre des chauffages dans cette foutu animalerie ? Je me recroquevilla un peu plus sur moi-même avant de regarder autour de lui pour voir ce qui avait provoqué mon réveil et tomba sur ma voisine qui pleurait. Une gosse d'à peine 12 ans qui était arrivé hier soir et avait plutôt mal vécu cette arriver ici, en même temps se faire tripoter par un client énorme à peine arriver cela a de quoi traumatiser...

" Ferme la! Je veux dormir ! s'tu veux pas qu'on te touche tu mord..." Ajouter à un regard noir.

Elle ne répondît pas, mais sursauta et pleura de plus belle et merde… Je n’aimais pas les gosses et je ne les avais jamais aimés de toutes façons. Pourtant, mon comportement n'était pas bien loin de ceux des enfants, mais c'était plus fort que moi, je les trouvais exécrable. L'idée de la calmer finie donc aux oubliettes, elle ne le ferait pas et je ne pourrait de toute façon plus me rendormir. Un regard sur les barreaux de sa cage me fit se crisper un peu plus, déjà en pleins jours cela me stressait d'être dans un espace aussi petit où je pouvais tenir assis ou à quatre pâtes grand max, mais de nuit c'était pire... La cage, déjà petite, semblait se rétrécir au fil des minutes et cela m'angoissait. Bon je savais que c'était dû à ma claustrophobie, mais je ne pouvais pas s'empêcher de croire que le phénomène était réel. Et encore là j’arrivais à me contrôler car quand on m’y avait mis au début j’avais fait une véritable crise de panique.
Ma queue s'enroula autour de mes hanches comme pour me protéger et je grognai de ma faiblesse, je devrais être en train de hurler pour faire chier le vendeur qui dormait dans un appartement juste au-dessus.

Finalement le jour arriva plus vite que je ne le pensais et le vendeur vint ouvrir la porte et les grilles qui empêchaient les voleurs d'entrer en détruisant la vitrine. L'homme bourru n'avait pas l'air bien réveillé et ne fit même pas son tour habituel des cages pour vérifier la présence de tout le monde. Heureusement pour les hybrides, c'est la femme du vendeur qui s'occupait de la toilette et de la nourriture. Elle fit d'abord sortir les femelles pour qu'elles aillent aux douches communes, une fois celles-ci revenues, elle faisait sortir les mâles dont moi. J’allais se doucher rapidement, revêtant ensuite la même tenue que les autres : un pauvre pantalon et un t-shirt à manche longue, le tout gris. La tenue n'était déjà pas très esthétique, mais n'avait, en plus, même pas l'intérêt d'être chaude.

Quand je retourna dans ma cage, je du me forcer à ne pas trembler quand la grille se referma sur moi, c'était la 4 ème fois que je faisais l'expérience de ces cages. Jamais la même animalerie, mais la taille des cages n'avait pas vraiment variée et m'empêchait à chaque fois de dormir correctement où même d'embêter les autres. Pourtant j’avais bien commencé, dès le deuxième jour je m’étais fait punir de 'repas' parce qu'il avait déréglé la tuyauterie des douches et donc l'eau avait été glacée chez le couple d'humain, mais chaude pour nous. Hier encore je m'étais pris une gifle pour avoir insulté un client, la marque bien rouge sur la joue droite était d’ailleurs toujours présente.
La femme me coupa dans mes réflexions en ré ouvrant ma cage pour me donner à manger, une espèce de soupe avec du pain. Je l'a fini d'une traite et me brûla d'ailleurs un peu langue, mais tans pis, j’avais tellement froid et la soupe que nous recevions matin et soir était le seul moyen de me réchauffer un peu. Elle me demanda aussi de s'approcher, voulant voir l'état de la joue blessée, mais devant mon manque de réaction et mon regard clairement septique elle abandonna et referma la cage. Me laissa recroquevillé au fond de ma cage avec une belle marque rouge tirant sur le bleu sur la joue. Une fois que je fus sûr qu'elle soit partie, ma main se leva doucement pour caresser ma joue et grimaçant sous la douleur, il n'y était pas allez de main morte l'autre malade.

Finalement je ramena à nouveaux ses genoux contre mon torse et entoura mes jambes de mes bras, j’avais trop froid pour faire quoi que ce soit se matin. Nous étions en été pourtant donc j’avais bon espoir que cela se réchauffe dans les prochaines heures… Si il n’activais pas la clim ce qui réduirais à néant l’effet du soleil dans cette animalerie ! Et puis j’avais hâte de pouvoir sortir et me balader un peu, mes jambes commençaient à me faire souffrir à cause de mon inactivité… En même temps j’aurais été moins chiant je suis sur que les proprio m’aurait ‘promener’ comme les autres, mais bon c’était plus fort que moi, et j’adorais ça ! Emmerder les humains était bien trop amusant pour que j’arrête, ils se vexaient toujours si rapidement ! Finalement mes yeux se fermèrent, après tout je pourrais peux être essayé de dormir un peu, dans la journée j’étais plus à l'aise même si je ne me faisait pas d'illusion... Je dormirais quand je serai chez mon nouveau ou ma nouvelle maitresse. Avec un peu de chance j’allais bientôt sortir de cette foutu animalerie gérer par des accros de la clim…
Revenir en haut Aller en bas
Alessandro D. Damocless

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 19/07/2013

Feuille de personnage
Hybride de: : Tes fesses
Maître de: : Nael & Hayato
Situation professionnelle:: Mannequin

MessageSujet: Re: Trop de clim tue la clim... (Pv Alessandro)   Mar 30 Juil - 20:23

Alessandro sortait de son appartement protéger de ses garde du corp, l'air frais du matin un petit jogging avec ces derniers qui participèrent donc aussi a ce sport. Puis s'arretant en ville ou le monde dormait encore il buvait de l'eau et s'en jettait sur lui même car la chaleur de son corps subsite et ne s'arrete jamais. Un magasin avait titiller son oeil, c'était une animalerie et entre dedans puis regarde le vendeur ensuite la femme. Il souffla quand des hybride femme sortent de leur cage et il ne se sent pas bien en s'éloignant et regarde les cage du coté des hommes. Il regarde un homme lémurien puis regarde la roujeurs sur la joue puis s'interesse, et regarde doucement le vendeur s'approche et ouvre la cage:

-Voici un lémurien monsieur, il est de mauvais caractère vous savez.

-Mh surtout je pense que vous n'en prenez pas soin... Il ria en regardant le vendeur mécontent puis levant le visage de l'hybride et pour intimider le vendeur il embrasse l'hybride.

-Je vous le prend monsieur.

-Très bien...

Ales sourit puis retire les vetements et lui donne un menteau assez chaud puis regarde les vetement que l'animalerie vend mais il aura de quoi chez lui....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Trop de clim tue la clim... (Pv Alessandro)   Mar 30 Juil - 21:52

Je n’eu même pas le temps de m’endormir que j’entendis le vendeur parler sur mon compte, en même temps y avait pas cinquante lemu ici… Encore moins casse noisette, ça je suis le seul ! J’ouvris un œil à a réponse de l’autre humain, pas soin ? Ho je les trouvaient plutôt cool avec moi comparer à d’autre… Étonnamment il ouvrit ma cage pour s’approcher de moi et me relever la tête avant de m’embrasser, finissant de me réveillé entièrement. Il lui prenait quoi ? Non pas que je détestais les baiser au contraire, mon dernier maitre ne m’en donnait jamais alors que j’adorais ça ! Mais là dans une animalerie, et si je n’avais pas aimer les hommes ?

Après on me fit sortir de ma cage, apparemment je venais d’être acheter sans pour autant que je comprenne ce qui ce passait… Par contre ça, ça me plaisait ! L’homme venait de me tendre un long manteau bien chaud que je pris précipitamment pour me blottir dedans. Continuant d’observer l’homme alors que le vendeur revenait avec mes papiers.

« C’bien tous ça mais t’es qui toi ? »

Le vendeur me lança un regard noir à cause de mon manque de respect, mais que voulez vous un an dans un placard ça fait oublier les bonne manière. Je me contentais donc d’hausser les épaules, détaillant l’homme devant moi du regard, bon il était pas mal, voir carrément mignon mais ces yeux étaient bizarres… De deux couleurs différentes c’est naturel ça ? Enfin bon je m’en fichait, mes oreilles était pencher un peu en avant signe d’intérêt envers l’humain, curieux comme j’étais j’espérais qu’il réponde a ma question. Si cela devait être mon nouveau maitre autant en savoir plus sur lui, tous du moins son nom… Et puis j’avais de la chance, il avait l’air assez tactile et moi sans câlin je tenais à peine deux jours !

(PS: Peux tu faire attention à tes tournure de phrase? J'ai pas tous compris ^^")
Revenir en haut Aller en bas
Alessandro D. Damocless

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 19/07/2013

Feuille de personnage
Hybride de: : Tes fesses
Maître de: : Nael & Hayato
Situation professionnelle:: Mannequin

MessageSujet: Re: Trop de clim tue la clim... (Pv Alessandro)   Mer 31 Juil - 14:32

Le jeune homme prend les papiers, il regarde en les glissants dans son porte feuille. Il regarde l'hybride, un léger sourire. Passant sa langue entre ses lèvres et lui caresse la joue le trouvant adorable dans sa façon de parler, Alessandro lui redonne un léger baiser :


-Moi je suis Alessandro et ton nouveau maître, surtout que comme tu me parle j'aimerai que tu l'utilise pour ceux qui me colle de trop tu veux bien?
Le jeune homme lui caresse les cheveux et sourit.

Caressant les oreilles du garçon il fini par descendre sa main en gratouillant son menton. Il regarde le vendeur et le remercie avant de sortir et regarde ses garde du corps:


-Hé les mecs! Vous avez intéret a le protéger aussi si ce bou de chou a besoin de quelque chose aider le! Et le toucher pas c'est ma propriété privée!


Il leva encore une fois le visage du gamin et l'embrasse pour intimider de nouveau ceux qui s'approchrai un peu de trop. Séparant ses lèvres il lui caresse la joue qui était enflé et l'embrasse n'aimant pas qu'on abime des jouets trop beau...

-On va guérir ça à la maison, tu aime la plage? En plus il fais assez chaud là bas.


Marchand à ses cotés il remarque un magasin qui vend des fruits puis regarde et s'approche. Il regarde les fraises, les pommes, les fruits exotiques puis en prend un peu et repart en souriant. Il avait entendu la messe basse de la vendeuse était m'écontente que ce lémurien parte car il cuisine bien surtout la pâtisserie. Ales' dépose un sac de fruit dans les bras de ce dernier et sourit en lui offrant les fruits car il a cru comprendre qu'il aimait bien. Offrant un dernier baiser mais cette fois ci sur le front il était bien craquant en le regardant, il descend ses lèvres vers sa joue puis descend encore faisant un tout petit suçon pour marquer son appartenance.

-Tu aime les tatouages?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trop de clim tue la clim... (Pv Alessandro)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trop de clim tue la clim... (Pv Alessandro)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» FIDJI canichou abricot 17 ans abandonné car trop vieux (76)
» [Foret] Cette chasse est gardée et il y a un prédateur de trop ici... [PV: Len Tsukimori & Lena Carter]
» un site ke trop crampant XD
» Jeux vraiment trop drole!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives des petits tanuki~ :: Adoptions-
Sauter vers: