Venez incarner un maître possédant un neko, ou un neko au service de son maître, sur l'île des Tanuki !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 « Est-il Possible qu'Ange ait un Ange Gardien...? » ◮ PV. ENGEEL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: « Est-il Possible qu'Ange ait un Ange Gardien...? » ◮ PV. ENGEEL   Mer 13 Mar - 17:56


« Est-il Possible qu'Ange ait un Ange Gardien...? »
Engeel&Eleventh A. Lily-Rose

music theme (♪)

« - C'est finit.. L'Expérience n°11 a échoué suite aux produits administrés. Problème comportementaux. Il n'y a plus rien a faire, il va falloir que j'abandonne ce petit quelque part comme tout les autres. Je m'en veux, je l'appréciais bien... D'ailleurs il fut sûrement l'un des seuls à suivre les cours d'obéissance sans chercher quoique ce soit. Je pense que je prendrais des orphelins du même âge où je l'avais trouvé pour qu'ils ne se posent aucune question sur ce qui se passe, pourquoi ils se retrouvent ici et si c'est normal qu'ils passent leur vie en cage... On va dire que le problème du comportement est réglé... Manque plus qu'à arriver à leur faire pousser des ailes ! Et je pourrais enfin me payer un laboratoire digne de ce nom... Devenir riche... Tu sais pas à quel point on ce les arrache ces hybrides, ils se vendent comme des petits pain. Je te jure, je te le promets, laisse moi encore du temps et Twelfth Angel sera un Tori.. Oui, il est juste question de temps. Tu te souviens de First Angel ? Après lui avoir arraché ses ailes qu'on lui avait cousu, il était mort. Maintenant, ça n'arrive plus... Quoi, ce que je vais faire d'Eleventh Angel ? Je vais l'abandonner quelque parts, comme tout les autres. Il ne pourra rien dire à personne et il mourra de déshydratation comme tout les autres. »


Je me souviens de cette nuit où j'entendais M. Martens au téléphone discuter avec quelqu'un. Je faisais semblant de dormir dans ma cage qui me servait de lit, intrigué par cette discussion. Il parlait de moi, du moins, j'avais au moins entendu mon nom être prononcé une fois. Je vois pas pourquoi il parlait de moi. A part M. Martens, je ne connaissais personne. Et je devais sûrement intéressé personne de toute façon. Quoique, j'allais devenir un ange, et peut être que beaucoup de monde attend avec impatience de voir mes futurs prouesses. Savoir voler sans être un oiseau ou à l'aide d'une machine. Être un ange. Au départ, cela m'inquiétait un peu. Cette discussion était dénuée de sens, et qui était ces autres anges qu'il parlait ? Peut être était-ce ces autres personnes qui avait subit l'opération et qui en était ressortit transformés. En réalité, j'avais du mal à suivre car Nepheristes était là, tournant autour de ma cage en faisant un sifflement à vous en glacer le sang. Elle était comme les sirènes, sauf qu'au lieu d'avoir une nageoire, elle avait un long corps de serpent. Des fois elle n'était pas comme ça et elle était sur deux pattes humaines. Elle me ressemblait, outre les cornes qu'elle avait sur sa tête. Elle avait également une belle cascade de cheveux noirs qu'elle laissait détachée, et un regard vers transperçant. Elle n'était pas moche... Mais elle était terriblement terrifiante ! Je me tournais toujours vers M. Martens et lui criait haut et fort : « - M. Martens ! M. Martens ! Il y a... Il y a un serpent qui veut me dévorer ! ». Il se tournait alors comme désespérer et me confirmait qu'il n'y avait rien autour de ma cage après avoir marché vite fait autour. Nepheristes rigolait tandis que je pleurais. Des fois, elle apparaissait à l'intérieur et je ne pouvais rien faire. Juste fuir. Je courrais tout en criant avant qu'elle n'arrive finalement à me bondir dessus et s'enrouler autour de moi, me coinçant alors que je me débattais comme un vers. Puis elle disparaissait de nouveau... Me laissant avec moi même, dans la peur la plus totale, recroquevillé dans le noir en plein milieu de la pièce, tenant mes jambes et me balançant nerveusement d'avant en arrière... C'est dans l'un de ces moments là qu'il m'annonça :« - Ce que je t'administrais provoquait sûrement ces hallucinations.. Je pense que tu ne dois même plus espérer à devenir un ange... Sinon, tu risque d'y rester. ». Puis vient ensuite la conversation téléphonique et enfin, il me réveilla tôt le lendemain matin...


Il m'avait alors dis que nous allions aller dans un endroit qui allait me plaire. Bien sûr, je le cru de suite. Il avait sans doute raison, c'était M. Martens après tout. Je lui suivis donc jusqu'à que nous montions dans une machine capable de rouler. J'y suis déjà rentré à l'intérieur lorsque nous nous sommes rendu jusqu'à son laboratoire avant que je n'y reste jusqu'à aujourd'hui. Je pense qu'il l'utilise pour de rares occasions pour se déplacer, même si à mon plus grand étonnement, il y en avait beaucoup d'autre à l'extérieur. Je regardais le paysage avec émerveillement, c'était bien la première fois que je sortais depuis tout ce temps. Je n'avais connu juste la maison de mes parents et le laboratoire jusqu'à aujourd'hui. Qu'est ce que ça me faisait bizarre... Si grand, si peuplé, si extraordinaire ! Mais j'avais peur que les autres me voient, alors je décidais de me reculer de la vitre le plus loin possible. Car oui, je n'avais fréquenté personne d'autre avant que M. Martens et plus ou moins Nepheristes, j'avais peur de leur réaction s'il venait à m'apercevoir. Surtout que le style qu'abordait les autres ne ressemblaient pas vraiment au miens.. Je n'aimais pas vraiment les couleurs qu'arboraient leur vêtement trop... sombre. Moi, avant de partir, M. Martens m'avait présenté des tonnes et des tonnes de vêtements. Il m'avait dit que je pouvais enfin choisir ceux que je voulais, car habituellement, je devais porter des uniformes que tout patients avaient, vous savez... Pour éviter toutes les maladies, contaminations, tout ça.. Et du coup j'avais froid par moment dans le laboratoire. Ce fut plutôt étrange de porter un vêtement tout de suite plus chaud ! Mais heureusement qu'il me le proposa car dehors, il faisait encore plus froid qu'à l'intérieur. Seulement.. Je ne pus en profiter plus longtemps à observer aussi bien le paysage que ma nouvelle tenue que je reçu un violent coup au niveau de la tête à peine fus-je sortis du véhicule... Je me réveillais je ne sais combien de temps plus tard. Et je n'étais ni au laboratoire, ni même prêt de la voiture de M. Martens, non j'étais dans une espèce de boîte verte dans un coin de la rue.. Une benne. Je bougeais légèrement mes membres pour essayer d'y sortir, mais j'avouais que j'avais eus beaucoup de mal alors que j'avais un terrible mal au crâne. J'y sortis finalement, et me tins à la poubelle pour ne pas tomber pour regarder où j'étais. Je ne connaissais pas. Même en regardant tout les bâtiments aux alentours... Oui j'oubliais, je n'avais jamais quitté le laboratoire... J'étais perdu et peinais pour aller faire le premier pas et demander mon chemin à quelqu'un, parce qu'en fait, tout le monde me faisait peur. C'était bête à y penser, mais pourtant c'était vrai... Peut être était-ce l'un d'eux qui m'avait assommé, qui sait ? Il ne fallait pas que cela recommence !

Et fort heureusement, je n'eus même pas besoin de bouger le petit doigts qu'un groupe de trois personnes se dirigeaient maintenant vers moi ! Bien qu'ils m'effrayaient eux aussi, je leur affichait un petit sourire amical plutôt content car peut être venaient-ils m'aider ?... « - OOooh... Regardez-moi ce petit garçon ! Obligé de dormir dans les poubelles à son âge !! Dis !?! Tu as besoin d'aide !?! ». Il avait une voix qui portait et une vraie carrure de brute, mais M. Martens m'avait toujours dis qu'il ne fallait pas faire attention aux apparences, alors bien sûr, je dis la vérité, j'annonçais un petit "oui" timide. Tous se mirent à rire aux éclats.. Mais mon dieu, qu'avais-je dis de drôle ?.. L'un d'eux vint me bousculer contre un mur, se qui me tira une grimace alors que je rebondissais, dos contre le mur... Ma cicatrice me faisant toujours un mal de chien et se fut pire lorsqu'un autre venu me garder contre la paroi. La fraîcheur du mur me fit gémir de plus belle. Je compris que ces personnes étaient méchantes et qu'ils me désiraient du mal. Sans doute étaient-elles jalouses car j'allais devenir un ange !! Oui, ça doit être ça. Je voulu grogner après eux, mais à peine essayais-je de me protéger qu'un autre vint de donner deux violents coups de poings. Quand l'autre qu'il me tenait me lâcha, je me laissais tomber au sol, impuissant & cria dans un geste de désespoir : « - A l'aideeeeeuuuuhhh... !! »
Revenir en haut Aller en bas
Engeel

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 08/03/2013
Localisation : La ou on a besoin de ses services

Feuille de personnage
Hybride de: : X.X
Maître de: : Haru ♥
Situation professionnelle:: Mercenaire/professeur au club

MessageSujet: Re: « Est-il Possible qu'Ange ait un Ange Gardien...? » ◮ PV. ENGEEL   Mer 13 Mar - 19:49

J'avais été réveille très tôt par Haru ce matin car j'avais eu une visite surprise. En fait elle avait été réveillée par la sonnette et m'avais donc réveillé moi même aussitôt. Après avoir enfilé quelque chose de simple, en tout cas digne d'un réveil matin peu commun, soit un jeans simple avec un T-shirt noir "l'empire contre-attaqué" orné d'une magnifique image de quelques troopers en train de se faire botter le train par ce bon vieux yoda. Cette tenue sembla d'ailleurs surprendre le client mais je n'y portait pas attention. Après tout c'était un gus qui venait de débarquer dans ma maison à la légère en pleine nuit alors je m'en foutais un peu, de le surprendre avec ma tenue du réveil. La jeune femme eut la gentillesse de me préparer un café ainsi qu'au client, ce qui m'aida a me réveiller, tant bien que mal. J'écoutais alors calmement sa demande. On lui avait volé quelque chose de précieux la veille et il voulait me le voir récupérer. C'était quelque chose de... basique. Il avait même réussi trouver le moment idéal ou je pourrais attaquer et comment faire pour bénéficier d'un effet de surprise. En fait, il aurait pu aller reveiller n'importe quel gus un peu costaud et cela aurait très bien fait son affaire tellement que son plan semblait infaillible. Cependant après une courte recherche il avait cru comprendre que j'étais le "meilleur" et donc était prêt à me donner le prix que je demanderais, quitte a m'offrir en prime quelques vacances dans un endroit ou personne ne viendrait me réveiller le matin. Pour le coup, en toute franchise, c'est surtout cette dernière partie qui m'avais intéressé. Ouais, sur le coup, après un réveil non pas désagréable, cette hybride qu'était Haruka était gentille et attentionnée du coup son réveil ne pouvait qu’être agréable, mais j'avais passé une partie de ma nuit a tergiverser tout seul, du coup c'est surtout le manque de sommeil qui me faisait défaut. Ouais, ce sommeil était quand même cruel, au final. Il suffit que l'on manque son rendez vous de quelques heures et vous êtes condamnés au pire des châtiments : La fatigue. Bref, le client me donnait donc les derniers détails et tout fût réglé. Les bas quartiers, hein? Ouais, ça faisait un petit moment que je n'avais pas mis les pieds la bas et en toute franchise, c'était très bien comme ça. Alors qu'il partait, je me décida à aller me reposer quelques heures, après tout, le travail était pour la fin de soirée et le reste de ma journée était, en prévision calme. Bref. Mon lit. Le sommeil, par chance, ne tarda pas revenir me voir. Je me réveillais naturellement quelques heures plus tard. Le petit déjeuné, ou du moins, le repas, au vu de l'heure, était déjà prêt, comme je pouvais m'y attendre. Je m'installait donc pour savourer celui-ci en silence, remerciant la jeune femme avant de mettre rapidement mon après-midi en place. J'allais d'abord commencer par un repérage des lieux. Je salua la jeune femme avant de prendre la direction de la ville calmement. Une fois en ville, je croisa un client. Bah, un client pour qui j'avais déjà rempli mon contrat, en fait. Un contrat un peu dangereux mais bien payé et surtout entièrement légitime. Tout s'était passé sur des roulettes. Pour le coup, il était tellement content de me voir le bougre qu'il m'invita a aller descendre quelques pintes. Pourquoi pas? Je vins alors m'installer a la table qu'il avait choisi afin de me faire gentiment inviter pour quelques verres. Une fois ceci fait, il rentra chez lui et je m’apprêtais a faire de même avant de me souvenir que j'avais un contrat a accomplir. Je m'arrêtait au premier vendeur histoire de me prendre une bouteille d'eau bien fraîche et d'en vider sec la moitié, histoire de me rafraîchir les idées. J'étais encore bien en avance et donc, je pris la route tranquillement.

Une fois dans les bas quartiers, et sur place, j'avais eu le temps d'étudier les lieux avant de prendre position dans la cache donnée par le client. C'était d'ailleurs assez surprenant que le bonhomme ait autant d'info sur les lieux, mais je n'étais pas vraiment placé pour poser les questions, simplement pour remplir les termes du contrat. Le temps passait et l'heure du rendez vous approchait, toujours dans ma cache à attendre que mon moment arrive, calmement. Celui-ci finit donc par arriver. Un groupe d'homme s'était rassemblés dans la pièce que j'observais, ils n'étaient que cinq et armés, de surcroît. Parfait. Je faillis tomber de ma cache quand je découvrit que colis si important pour le client n'était autre qu'un jeu de carte. Je présume que les collectionneurs sont vraiment des mordus. M'enfin, quand je sentis le moment être bon, je sorti comme une trombe de mon placard, piquant la boite des mains de l'homme qui la tenait avant de le "pousser" gentiment par la fenêtre qui se trouvait juste derrière lui. Le second, qui tenta une attaque au corps a corps, suivi exactement le même chemin que son prédécesseur. Le troisième sorti un couteau et me chargea en même temps qu'un quatrième, qui lui avait sorti une batte de base-ball. Ou du moins, l'avait ramassée de la ou il l'avait posée en entrant, c'est a dire au mur juste derrière lui. J'esquivai l'attaque générale en restant baissé et en me lançant d'un mouvement simple sur la droite, balançant un coup de pied a la nuque au porteur du couteau qui se tenait le plus proche par rapport à ma position. Par chance, je venais de repérer que le dernier venait de sortir un pistolet. J'eus a peine le temps de me réfugier derrière son compagnon qui, reçut la balle a ma place. Dans un mouvement poussé par mon courage naturel, je pris la batte de base-ball qui tombait au sol avant de charger l'homme qui n'eut pas le temps de se remettre a viser et perdit conscience après le coup de batte qu'il venait de recevoir a même les dents. Je me dirigea ensuite vers la porte, jugeant la fenêtre de mauvaise sortie avant de tomber nez a nez avec un autre affreux qui avait sans doutes été alerté par le bruit. Notre réflexe fut exactement le même, j'eus simplement la chance de dégainer mon 44 plus vite histoire de lui tirer une balle nette dans l'estomac. C'était sans compter sur la présence d'un autre gus prêt a tirer juste derrière lui. Par chance la balle traversa le premier pour aller se loger dans le pied du second, ce qui déstabilisa sa visée pour que sa balle ne finisse sa course que dans mon épaule. Je n'avais plus qu'à tirer un second coup, le temps qu'il ne se remette en place pour l'achever. Juste un coup... et j'y parvins. De peu, mais j'y parvins. Finalement, depuis mon arrivée ici, j'avais franchement perdu la main. Cette pensée m'arracha un soupir alors que je me décidai a partir avant de rameuter tous les sales cabots du quartier.

Je m'étais adossé au mur d'une ruelle, quelques pâtés de maison plus loin pour pouvoir m'occuper de m'apporter les premiers soins tranquille. Une fois ceci fait, un cri attira mon attention. Enfin, plus un appel à l'aide qu'un cri banal, pour être franc. Je n'eus pas réellement de réflexion a ce moment et je pris sans attendre la direction du cri. A peu près une minute après, trois affreux entrèrent dans mon champ de visions. Trois affreux et un gamin, qu'ils étaient visiblement en train de prendre pour un sac de frappe. Enfin, oui, étaient. L'instant d'après, le premier des trois rencontra Mr. Lemur, un homme charmand, grand et plat. Froid a souhait et qui savait vous envoyer réaliser vos souhaits ou tout du moins ce qui pouvait y ressembler dans vos rêves les plus fous. Le second n'eut pas le temps de comprendre qu'il rendit son repas suite a un majestueux coup de poing dans son estomac. Le dernier, lui, semblait un peu plus rapide a la détente, sans doutes le chef et il prit la peine d'amorcer un coup de poing. Oui, amorcer. A peine le coup de poing fut-il parti, qu'il eut le loisir de passer a l'horizontale, rencontrant lui Mr. Lesol qui avait la particularité d'être un peu plus amer que son voisin cité un peu plus tôt. En tout cas, il rencontra le sommeil tout aussi rapidement. Je n'eus plus qu'à finir celui qui se tenait le ventre, il ne représentait plus déjà un réel danger mais bon, que voulez vous, c'est tellement plus drôle quand ils dorment. L'instant d'après, je tendais la main au jeune homme qui se tenait au sol, visiblement déjà bien amoché.


-ça va aller mon gars? Il semblerait qu'ils n'y soient pas allés de main morte. Allez viens avec moi, on va aller dans un endroit un peu plus sur et tu me racontera ce que tu fous ici en plein milieu de la nuit, ça marches?

_________________
"Certaines fautes sont rattrapables mais les erreurs le sont rarement"
"Que tu me craignes ou non.. il vaut peut être mieux que tu gardes tes distances.."
"si tu est absent lors de mes combats, n'espère pas être présent lors de mes succès"
"Fuir n'apporte que la défaite. Il vaux mieux mourir pour ce que nous croyons juste que vivre en servant une cause oubliée"
"Tu sais, quand tu as une vie de chiottes avec sans cesse des batons dans les roues, la seule chose que tu puisse faire... c'est te battre"
"La mort nous sourit a tous, tout ce qu'on peux faire, c'est sourire à la mort"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: « Est-il Possible qu'Ange ait un Ange Gardien...? » ◮ PV. ENGEEL   Jeu 14 Mar - 11:20


« Est-il Possible qu'Ange ait un Ange Gardien...? »
Engeel&Eleventh A. Lily-Rose

music theme (♪)

Tandis que ces trois étranges personnages me donnaient des coups sans avoir une raison apparente, je tentais tant de bien que de mal de me défendre, mais rien n'y faisait. Je pensais qu'en tant qu'ange, je devais forcément être plus fort qu'un simple mortel comme l'étaient ces affreux. Cela me paraissait évident, même M. Martens me l'avait dit ! Quand on était un ange, on était différent de tout les autres. Différent comment ? J'imagine que s'il m'avait proposé de le devenir, c'est que sans doute on était meilleur que les humains. Plus important. Plus imposant. Mais je voyais à quel point la vie était dure à l'extérieur du laboratoire. Je ne connaissais personne. Et ces mêmes inconnus s'en prenaient à moi. Pourquoi ? Qu'avais-je fais de si mal ? Je n'étais pas un si gentil ange ? Était-ce un cauchemar parce que j'avais reçu un coup sur la tête ? Et pourquoi M. Martens ne revenait pas pour m'aider ?... Je commençais à pleurer pensant que je n'arriverais sans doute pas à tenir plus longtemps. Je me sentais défaillir sous les coups de mes attaquants. Encore quelques secondes et c'était finit. Je me laissais tomber au sol alors que l'un de ces individus me libérait de sa poigne et je criais de désespoir, recherchant quelqu'un qui pourrait me venir en aide... Mais qui pouvait bien venir m'aider ? Ici semblait régner une espèce de loi de la Jungle, les plus faibles se faisaient battre sans qu'ils aient le temps de comprendre ce qui se passe. Si j'appelais quelqu'un, ça ne ferait sans doute que m'attirer bien plus d'ennuis... Et ô combien ma peur augmenta lorsqu'une nouvelle silhouette fit son apparition ! Était-ce Nepheristes ? Non, cette ombre n'avait pas l'air d’appartenir à une femme.. Peut être un ami des trois autres personnes ? Combien sont-ils...?

Je commençais à trembler de plus en plus... Je ne voulais plus me battre, je voulais seulement qu'on me laisse tranquille, et je désirais fuir le plus loin possible ! Mais c'est à peine si je pouvais me relever tant mes membres étaient endoloris. Je fermais alors les yeux et me cacha le visage entre les mains, songeant que M. Martens n'étaient plus là pour me venir en aide et que, bien qu'il y avait une étrange complicité qui naissait entre moi et Nepheristes, elle ne pouvait pas s'attaquer aux autres pour me défendre. Personne ne la voyait sauf moi. Peut être que si elle n'apparaissait pas, c'est qu'elle ne désirait tout simplement pas m'aider. De toute façon, lorsque je vivais en cage, elle n'arrêtait pas de me faire peur. Et puis d'ailleurs, M. Martens n'arrêtait pas de me dire qu'elle était sans doute une "hallucination" ou "un ami imaginaire". C'est que cela voudrait signifier qu'elle me faisait croire qu'elle m'appréciait mais qu'il en était rien en réalité ? Je l'ai toujours vu comme mon pire cauchemar, comme le genre de monstre qui se trouve la pénombre, dans le placard tard le soir et qui sortirait pour m'effrayer. Et pourtant, j'ai sentis que je pouvais avoir confiance en elle. Peut être avait-elle une bonne raison pour ne pas se manifester ce soir, mais je voulais tellement revoir un visage connu ! Au moins pour apercevoir quelqu'un... Juste avant de mourir à cause de mes blessures ? Oh mais peut être étais-je déjà mort ? : Les coups avaient cesser et pourtant j'entendais toujours quelqu'un frapper. Je me permis de lever légèrement la tête alors que le nouvel arrivant était en train de s'en prendre à mes attaquants. Il avait donc répondu à mon secours ? Il n'était pas là pour me frapper lui aussi ? Peut être voulait-il me taper à lui tout seul. Peut être était-il pire que les autres et qu'ils tapaient sur tout ce qui bouge ! Peut être devrais-je faire le mort !? Aussi, je m'étais remis en boule tel un hérisson jusqu'au moment où j'entendis une voix s'adresser à moi... « - Ça va aller mon gars? Il semblerait qu'ils n'y soient pas allés de main morte. Allez viens avec moi, on va aller dans un endroit un peu plus sur et tu me racontera ce que tu fous ici en plein milieu de la nuit, ça marches? »

Je relevais la tête, le fixant du regard tout en restant silencieux. Devais-je lui faire confiance ou non ? Il pourrait m'emmener et me jeter dans une poubelle ! Comme l'avait fait sans doute un passant juste après m'avoir assommé. Non, il fallait que je sois beaucoup plus prudent. Les autres de tout à l'heure m'avait également demandé si j'avais besoin d'aide... Bon, c'est vrai que cet homme venait de me sauver la vie dans un sens, je devais au moins le remercier pour ce geste... M. Martens me disait qu'il fallait être poli... D'une voix timide, je fis alors : « - M..Merc..Merci pour votre aide... S..Sans vous, je ne sais pas ce que je serais devenu... ». J'espérais alors que cela conviendrait. Je veux dire... Si c'est ce qu'il fallait dire pour remercier gentiment une personne. Angoissé, je fis un léger geste de recul tout en continuer de fixer la personne comme pour surveiller ses gestes. Il m'avait dit que nous allons nous rendre dans un endroit plus sûr et que je lui expliquerais la raison pour laquelle je me trouvais ici... Il y en avait-il ici des endroits plus sûr... J'avouais que j'étais un peu confus... « - On retourne au laboratoire...? M. Martens et moi devions normalement nous rendre dans un endroit qui me plairait, mais entre-temps je me suis fais agressé par quelqu'un et je me suis retrouvé dans une poubelle... Depuis, je n'ai pas vu M. Marten.. Où est M. Martens ? Je veux voir M. Martens !... Je peux savoir quel est cet endroit qui semble si sûr pour vous ? Vous croyez que les anges sont acceptés là bas ? M. Martens m'a dit que les humains étaient jaloux des anges... ». Dans ma tête, Nepheristes riait et me poussait à le suivre. Peut être voulait-elle encore me créer des malheurs, mais peu importait, cet homme était la seule personne en qui je pouvais me raccrocher pour le moment. J'attrapais donc sa main et m'aidais à me relever grâce à lui... « - Vous êtes un ange vous aussi... Pas vrai ? Un ange gardien, n'est-ce pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Est-il Possible qu'Ange ait un Ange Gardien...? » ◮ PV. ENGEEL   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Est-il Possible qu'Ange ait un Ange Gardien...? » ◮ PV. ENGEEL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BIRDY-LOU ♣ le diable a un visage d'ange
» Phanuel, EX-Ange Céleste d'Artémis
» LA PIETA/ MICHEL ANGE
» Azaël, l'ange déchu.
» Les quêtes de l'ange d'or

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Archives des petits tanuki~ :: RP's-
Sauter vers: