Venez incarner un maître possédant un neko, ou un neko au service de son maître, sur l'île des Tanuki !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Médecine [PV: Jasson S. Marne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rei Kuran

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 14/03/2013

Feuille de personnage
Hybride de: : Personne
Maître de: : Naélyne et Seirên
Situation professionnelle:: Je n'en ai pas

MessageSujet: Médecine [PV: Jasson S. Marne]   Dim 23 Juin - 16:43






Médecine

Jasson S. Marne & Rei Kuran
✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝


Aujourd'hui, Rei avait passée la matinée à se préparer très très lentement. Ichiru lui avait donné son bain, avec soin, puis une fois cela fait, il l'habilla d'un yukata gris perle. Ensuite, il l'a coiffa, brossant ses longs cheveux blancs. Elle n'avait pas était très cohopérative il faut bien le dire. Elle s'était fermée au monde depuis hier soir. Pourquoi? Car son père, Lawrence, vint lui annoncer qu'il allait faire venir un médecin pour voir si elle était en bonne santé. Il faut dire que depuis sa crise du soir, Lawrence s'inquiété énormément.

Il avait était près d'elle, pour l'endormir, lui susurrant des mots doux et rassurants. Disant que ce médecin était reconnu et qu'il avait fait très attention en le choisissant, et que, si il ne convenait pas, il demanderai à Mitsuru de passer.

Donc, son père avait invité un médecin français à venir passer l'après midi. Il passa pas mal de temps avec lui, pour discuter, dans le salon crème et chataigne. Il lui parlait de Rei, disant qu'elle avait atrocement peur des médecins. Et qu'elle avait eu un passé douloureux avec eux, lui indiquant aussi son instabilité mentale.

Vers 15heures, ils montèrent ensemble les escaliers qui menaient aux chambres du manoir. Il frappa à une porte doubles. Ichiru vint ouvrir, un garçon aux cheveux mi long gris, un katana à la ceinture. Il les fit entrés. A ce moment la, Lawrence lança avec douceur:

Monsieur Marne, je vous présente ma fille.



Rei était assise, sur une chaise roulante. Chaise luxueuse, en velours noir. Elle avait les yeux vitreux, regardant dans le vide. Lawrence vint près d'elle, lui caressant les cheveux. Ichiru vint chuchoter à l'oreille de Rei un petit "Il est la Sama.." d'un ton très neutre, mais inquiet. Soudain, les lèvres de Rei bougèrent doucement et dans un souffle elle dit:

<< Bonjour.. >>

Avait-elle dit dans un français hésitant. Elle redevint consciente quelques secondes pour le voir. Un regard qui semblait froid. En costume noir comme sa chambre. Elle baissa à nouveau les yeux. Semblant apeurée:

<< Père.. Je vous en supplie.. Je veux.. Mitsuru.. Onegai.. Oto-sama.. >>

Lawrence, semblant très triste et inquiet pour sa fille, essaya de la rassurer doucement, lui disant qu'il aimerait qu'elle essaye avec ce monsieur français. Pour lui faire plaisir, comme une gentille fille. Rei ne répondit pas, signe d’approbation de sa part. Soudain un domestique entra et chuchota à l'oreille de Lawrence, le père de Rei. Qui s'excusa car il devait aller régler une affaire urgente chez le Patriarche. Laissant Monsieur Marne, "aux bons soins de sa fille".



Fait par Hina Sweet de Templactif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasson S. Marne

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 15/06/2013
Age : 31
Localisation : Dans mon bureau

MessageSujet: Re: Médecine [PV: Jasson S. Marne]   Lun 24 Juin - 23:04

-*Mais qu'est ce que je fous ici, moi ?*

Ces quelques mots représentent parfaitement la mentalité du médecin tandis qu'il est en train de discuter avec une personne importante dans l'île. Du moins il doit bien l'être pour que son nouveau patron lui ordonne d'aller le voir et de faire son boulot  de médecin sur la jeune héritière. Rien qu'en entendant cette phrase, Jasson devine que le paternel  doit être très riche et qu'il est, ou ne vas pas tarder à l'être, un des plus généreux mécènes de l’hôpital. Dans un soupir, il avait décidé de refusé calmement, expliquant que n'ayant pas encore débuté son contrat, il n'avait pas à effectuer ce genre de travail, sauf s'il obtient en échange le droit de faire payer n'importe quel frais à l’hôpital, ce qui inclus ses factures de bars et la location de service de prostitués. Dans un simple souffle, son patron ne lui récite qu'un seul mot : Accordé. Ne demandant pas son reste, très surpris par une aussi rapide acceptation de la part de son employeur, Jasson fini par accepter le dossier, bien qu'il sent que cela ne va pas être aussi simple.

Et son instinct ne l'a pas trompé quand il est arrivé dans la demeure. Et quand il rencontre le patron des lieux, cela n'arrange rien. C'est tout à fait 
le genre d'homme qu'il n'affectionne pas, le genre qui croit pouvoir sans doute tout régler et tout obtenir avec de l'argent. Toutefois, c'est aussi le genre d'homme a aimer sa fille plus que tout. C'est sûr même, toute la discussion qu'ils ont eut était uniquement porté sur la patiente qu'il devait soigner. Il avait lu le dossier avec soin et se dit que ça n'allait pas être une mince affaire de l'ausculter. Avec la phobie des médecins, autant qu'il y aille avec une tronçonneuse allumé, ça en reviendra au même. Le temps passe et Jasson fini de détester ce lieu quand ils furent obligé de prendre l'escalier.

-"Voilà pourquoi je déteste me rendre a domicile. A l'hosto, j'ai au moins le droit au ascenseur."

La monté des marches furent assez lente et très pénible pour le médecin. Chaque marche ne faisait que lui provoquer une douleur intenable quand il s’appuie sur sa jambe malade. En haut de l'escalier, il se dépêcha de prendre une boite de pilule, de l'opiacé connu sous le nom de Vicodine, afin de diminuer un peu la douleur.

Dans la chambre de la demoiselle, il fut à moitié surpris par l'apparence de la jeune dame. Une vrai gamine habillé en adulte. Il n'a pas assez la fibre artistique pour la comparer à une poupée de porcelaine, objet qu'il trouve d'un intérêt douteux. Après quelques échanges de politesse, le maître de maison le laisse au bon soin de sa fille. En le voyant partir, il lance d'un ton sarcastique une phrase de son cru.

-"Hey, c'est moi le médecin. Je sais que je boite mais quand même." Plus bas, une fois l'homme parti "Et je ne confierais pas ma guibolle à n'importe qui, encore moins à une enfant."

Il pousse un long soupir et vient déposer sa trousse de soin sur la table non loin d'eux. Tirant un siège avec sa canne, il fini par s’asseoir en face de la demoiselle, gardant un visage calme et neutre.

-"Bien le bonjour, petite demoiselle. Je suis le docteur Marne. Et ne t'inquiète pas, je ne compte pas te découper quoi que ce soit ou t'enfoncer de drôle d'objet dans ta porte sensible. Non, tout comme toi, je suis venu a ta rencontre sans que l'on me demande réellement mon avis afin que l'on découvre ce que tu as ou pas. Rassure toi, la plupart des gens peuvent être soigné facilement par un singe tenant un tube d'ibuprofène."

Sa main se crispe sur sa jambe malade. Une nouvelle vague de douleur lui prend la jambe comme un couteau se plantant dans sa cuisse. Se mordant les lèvres, il rouvre son flacon de Vicodine et en mange un nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rei Kuran

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 14/03/2013

Feuille de personnage
Hybride de: : Personne
Maître de: : Naélyne et Seirên
Situation professionnelle:: Je n'en ai pas

MessageSujet: Re: Médecine [PV: Jasson S. Marne]   Mar 25 Juin - 10:58






Médecine

Jasson S. Marne & Rei Kuran
✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝


Rei écoutait d'une oreille les paroles du médecin. Elle venait aussi d'entendre ce que son père venait de dire. Donc cet homme à l'aspect méchant, s'appelait Marne.. Marne, nom étrange, normal, c'est un nom français. Bien que ces yeux semblaient froid, elle arrivait aussi à discerner tout au fond de lui, de la grande indifférence ainsi que de l'ennui. Son père lui avait demander, avec de l'inquiétude dans la voix, de bien vouloir accepter que le médecin l'examine. Ce n'était pas un ordre, mais bien entendu, elle allait le faire, comme si il s'agissait d'un ordre. Elle obéissait toujours à son bien-aimé père. De plus, cela ferai très plaisir à Ichiru, se trouvant derrière elle. Elle allait être une gentille fille.

Elle entendait parfaitement maintenant, les paroles du médecin. Car elle était enfin revenu à elle. Ces paroles, d'ailleurs, la fit sourire, et même rire un peu, d'un rire noble et contrôlé. Malgré qu'elle soit revenu à la réalité, elle était tout de même faible. La "blague" l'avait mise en confiance. De plus, il ne portait pas de blouse, donc sa peur ne prenait pas le dessus. Il s'assit en face d'elle et elle ria doucement, encore après ces paroles. Elle prit la parole timidement.

<< Bonjour Monsieur Marne.. Je m'appelle Rei Kuran.. Enchantée.. B..bien.. Je vais essayer de ne pas vous donner du fil à retordre.. >>

Elle avait quand même très peur.. Tiens, il prenait un médicament? Rei s'inquiéta, elle ne pouvait pas ne pas s'inquiéter, même pour un inconnu..

<< Vous.. vous êtes malade?.. Vous aussi?.. >>



Fait par Hina Sweet de Templactif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasson S. Marne

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 15/06/2013
Age : 31
Localisation : Dans mon bureau

MessageSujet: Re: Médecine [PV: Jasson S. Marne]   Mar 25 Juin - 16:37

La douleur diminue doucement, les muscles de sa jambe se détendent et vient alors rendre le médecin un peu plus lucide. Il a horreur de sentir cette douleur, surtout qu'elle le prend souvent après le moindre effort ou quand il reste un peu trop longtemps debout. Le pire, c'est le réveil, elle est intenable au point qu'il en devient parfois fou. Mais heureusement que la Vicodine l'aide à atténuer sa douleur et à la gérer quand il le désire. Mais il connait le revers de la médaille, principalement avec ce médicament s'il en prend trop.

Et voilà qu'arrive le moment d’inquiétude de la patiente lorsqu'elle le voit prendre sa pilule de Vicodine. Non pas qu'il n'aime pas que l'on s'inquiète de savoir s'il peut soigner sous ce genre de médicament, mais il supporte pas que les gens s'inquiète de sa propre santé alors qu'il est là pour soigner le-dit patient. Dans ce moment là, c'est plutôt "la-dite patiente". Mais c'est les yeux de celle-ci qui le gène, ressemblant à des yeux de cocker qui quémande un câlin à son maître. Il pose sa boite de Vicodine sur la table, ouvrant sa trousse médical et prenant principalement son stéthoscope et le tensiomètre, ne trouvant pas intérêt d'en sortir d'autre pour le moment.

-"Ça, ma petite, c'est simplement le résultat d'une mauvaise pensée de médecins un peu trop feignant et désirant d'avantage jouer avec son club de golf plutôt que de soigner correctement le patient. Je ne suis pas vraiment malade. Disons que j'ai un soucis de douleur. Plus précisément de gestion de la douleur dans la jambe. Malgré cela, je saurais mieux faire que ces andouilles."

Il met le stéthoscope sur ses oreilles et vient s'approcher devant la demoiselle, faisant glisser le tabouret jusqu'à être à moins d'un mètre d'elle. Son visage s'éclaire d'un coup et donne un air assez oisif, voir planant.

-"Mais qui sait, peut être que je suis trop raide pour travailler correctement."

Il fait signe au domestique se trouvant non loin d'elle, reprenant un visage sérieux.

-"Aidez là à se déshabiller, je ne peux pas bosser avec la tenue qu'elle porte. Et pas besoin de la mettre à poil, tant que son haut me laisse assez  d'accès pour que je puisse écouter son cœur."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rei Kuran

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 14/03/2013

Feuille de personnage
Hybride de: : Personne
Maître de: : Naélyne et Seirên
Situation professionnelle:: Je n'en ai pas

MessageSujet: Re: Médecine [PV: Jasson S. Marne]   Mer 26 Juin - 12:40






Médecine

Jasson S. Marne & Rei Kuran
✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝


Le médecin parlait de lui, enfin, il répondait à la question de la jeune Rei. Ichiru surveillait les réactions de celle-ci du coin de l'oeil. Espérant que ni Bloody, ni Ange, ni Rika ne viendrait pour répliquer. Mais cela ne semblait pas arriver. Ce fut tant mieux. Rei quand à elle, savait bien que les mots "ma petite" n'était pas pour la faire ce sentir mal, mais juste car elle faisait bien plus jeune. Il fallait la changer? Ne pouvait-il simplement pas faire glisser son appareil entre les ouvertures du yukata? Non, cela devrait être gênant, car le yukata est sérré.

A la demande du médecin, Ichiru passa devant Rei pour être en face d'elle. Mais Rei l'arrêta d'une de ses mains.

<< Non Ichiru, change moi plutôt, cela devrait être beaucoup mieux pour Monsieur Marne.. >>

Elle tendit donc sa main, qu'Ichiru prit avec délicatesse, elle se leva, s'appuyant sur ses jambes tremblantes. Elle marchait difficilement vers la penderie. Ichiru entreprit à dénouer le noeud arrière du yukata. Rangea la ceinture sur un cintre, puis, vint chuchoter à l'oreille de Rei, mais le médecin pouvait entendre: "Peut-être faudrait-il vous changer dans la salle de bain ou derrière le paravent? Car certes cela ne vous dérange pas qu'un inconnu vous voit nue, celui dérangerait peut-être le docteur Marne..". Rei acquiessa et Ichiru installa le paravent. Il changea sa maîtresse, puis il l'a porta dans ses bras jusqu'à son fauteuil pour la rasseoir. Elle était habillée d'une nuisette en coton blanc descendant jusqu'aux genoux, laissant le torse libre. Sans le yukata on pouvait remarquer sa poitrine bien développer pour son âge.

<< Veuillez excuser ce contretemps monsieur Marne.. >>



Fait par Hina Sweet de Templactif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jasson S. Marne

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 15/06/2013
Age : 31
Localisation : Dans mon bureau

MessageSujet: Re: Médecine [PV: Jasson S. Marne]   Mar 2 Juil - 21:50

Jasson voit le domestique effectuer la demande qu'il a fait peu avant. Il retire le stéthoscope de ses oreilles et le laisse accroché autour de son cou le temps que les deux jeunes gens effectuent le déshabillage de la demoiselle. Cela lui fait du bien car il peut aisément sentir l'effet de l'opiacé sur sa jambe, rendant celle ci de moins en moins douloureuse, et même la faire disparaître quelques instant vu qu'il est assis et ne viens donc pas appuyer sur le muscle. Il en profite également pour observer un peu mieux le dossier médical fourni par son patron et par le géniteur.

Les voilà de retour peu après dans une tenue qui permet d'avantage au médecin d'effectuer son métier que la tenue traditionnelle japonaise qu'elle s'est affublée pour le recevoir. Il put alors voir que malgré son apparence candide qu'elle a sût garder involontairement à cause de ses soucis de santé, la nature a également été gentille en lui octroyant des formes féminines prononcées. Il sourit a la demoiselle quand elle vient s'excuser.

-"Allons. C'est pas comme si j'étais payé à l'heure. Enfin, si, mais pas dans votre cas"

Il vient alors faire avancer la chaise pour se trouver proche de la jeune demoiselle afin de commencer l'auscultation. Il remet donc son stéthoscope sur les oreilles et pose l'embout sur le torse de Rei au niveau de son coeur. Il écoute attentivement, son visage sérieux et interdit lui donne un air assez severs sur le coup. Il reste une demi-minute silencieux, laissant l'embout froid sur la peau de la jeune femme.

"Le rythme cardiaque est correcte...je n'entend aucun son étrange. Bien, penchez vous un peu."

Il fait à nouveau glisser la chaise pour cette fois se trouver sur le côté gauche de la jeune femme, celle-ci lui ayant obéit. Il pose son embout sur son dos, lui donnant des indication comme respirer profondément, expirer pareil, tousser un peu si elle pouvait. Chaque indication prenait une certain temps avant qu'il n'en donne une autre et qu'il retire l'objet du dos de Rei.

"Vos poumons pareils, rien n'indique un soucis respiratoire... Pourtant, vous semblez vous fatiguer rapidement si je lis bien votre dossier. Comment vous vous sentez dans ces moments là ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rei Kuran

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 14/03/2013

Feuille de personnage
Hybride de: : Personne
Maître de: : Naélyne et Seirên
Situation professionnelle:: Je n'en ai pas

MessageSujet: Re: Médecine [PV: Jasson S. Marne]   Dim 21 Juil - 12:50






Médecine

Jasson S. Marne & Rei Kuran
✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝✝



Rei était à nouveau assise sur son siège. Le docteur Marne reprit son stéthoscope, et le posa sur la poitrine et à écouter son coeur.. Rei avait eu un petit moment de recule.. Elle avait eu un peu peur qu'il la touche.. Rei avait un peu peur que des gens extérieurs au manoir, lui touche une parcelle de peau. Mais elle se laissa quand même faire. C'était froid.. Mais elle se concentra pour respirer comme il le demandait. Puis elle se pencha en avant pour qu'il ait accès à son dos. Elle obéit toujours aux demandes du médecin.

Enfin une question fut posée quand elle se redressa. Elle regarda son bras ou il y avait toujours le bandage que le docteur Lewiss avait appliqué sur elle après sa coupure. La blessure serait bientôt guéri, elle n'avait plus très mal, elle regarda à nouveau le médecin, apeurée et timide, elle devra peut être lui parler de ça.. Elle en avait peur..

<< J'ai beaucoup.. de migraines.. Quand je suis fatiguée.. Et souvent peur aussi.. >>


Fait par Hina Sweet de Templactif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Médecine [PV: Jasson S. Marne]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Médecine [PV: Jasson S. Marne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amphithéâtre Médecine
» Prérequis pour la voie de la Médecine
» Amphi pour les cours de Médecine
» les prerequis pour la voie de la médecine
» [Médecine] Les plantes au RR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Quartier chic :: Manoir des Kuran-
Sauter vers: